Loading

Saviez-vous que...

 
 
 
 
 

Un sondage démontre qu'une forte majorité de la population s'oppose à la déréglementation du service postal

OTTAWA, le 2 sept. /CNW Telbec/ - Un nouveau sondage effectué par la firme Ipsos Reid démontre que 69 % de la population s'oppose à ce que des entreprises privées puissent livrer des lettres au Canada. Les résultats du sondage ont été rendus publics à l'arrivée de l'échéance fixée pour présenter un mémoire au comité consultatif responsable de l'Examen stratégique de la Société canadienne des postes. Les membres de ce comité, nommés par le gouvernement, envisagent la possibilité de déréglementer le service postal public.

   

 

Tous les véhicules d'investissement ou les institutions avec lesquelles l'Association canadienne des maîtres de poste et adjoints a investi vos cotisations syndicales, ou celles qui sont considérées pour nos investissements futurs, doivent avoir un engagement clair en ce qui a trait à de saines pratiques de travail, ainsi que de protection et de renouvellement de l'environnement. Par ailleurs, sous aucune considération doivent-elles être impliquées dans des pratiques de travail d'enfant.

   

 

Nous voulons souhaiter la bienvenue dans le 21e siècle du monde commercial aux maîtres de poste de la catégorie des groupes. En effet, après plusieurs années d'une tirade sans fin de la part des représentants de l'ACMPA auprès de la Société canadienne des postes quant à ses pratiques aberrantes, la Société a finalement vu la lumière. Les bureaux de poste de la catégorie des groupes de tout le pays bénéficieront dorénavant de l'installation de lignes téléphoniques.

 
 

 

Si vous avez des enfants inscrits à des études postsecondaires et que vous désirez qu'ils soient couverts par vos régimes d'avantages de soins de santé, voici des renseignements qui seront d'intérêt pour vous :

    - Pour les personnes à charge âgées de 21 à 25 ans, l'admissibilité à la couverture doit être renouvelée chaque année. Une fois que la personne à charge atteint 21 ans, la Société canadienne des postes ne fournit une couverture que si la personne est inscrite à l'école pour un minimum de 12 heures par semaine.

    - Chaque année, en juillet, les employés qui ont des personnes à charge de 20 à 25 ans reçoivent une lettre qui les invite à indiquer le statut de leurs personnes à charge d'âge adulte. Les membres ont alors jusqu'au 30 septembre pour fournir à la Société canadienne des postes la preuve d'inscription de leurs enfants au collège, à l'université, etc.

    - Par défaut, la couverture se terminera six mois après la date de fin d'inscription à l'école. Par exemple, si la SCP a une preuve d'inscription pour une personne à charge qui va jusqu'au 15 avril, et qu'elle ne reçoit pas de réponse à la lettre mentionnée ci-dessus (avec une preuve d'inscription à temps plein dans une institution scolaire), alors la couverture se terminera automatiquement six mois après le 15 avril. Par conséquent, la couverture se terminera le 15 octobre de l'année en question. Par ailleurs, notez aussi que la couverture se terminera automatiquement lorsque la personne à charge atteindra 25 ans.

    - Si un employé ayant des enfants inscrits dans une institution postsecondaire ne reçoit pas sa lettre en juillet, il ou elle doit communiquer avec le gestionnaire de rendement des Ressources humaines.

 
 

 

Si vous avez pris votre retraite avant 2001 et que vous avez des questions concernant votre régime de pension, vous devez appeler le régime de pension directement. Le numéro de téléphone du régime pour les membres retraités est le : 1-800-561-7930

 
 

 

Statistiques Canada a récemment confirmé que la Saskatchewan a l'économie qui s'accroit le plus rapidement au Canada. La Saskatchewan bénéfice de larges dépôts de potasse. On y a aussi récemment découvert de large réserves de sable bitumineux qui sont, dit-on, plus importantes que celles de l'Alberta. Puisque la Saskatchewan a subi de durs coups avec la fermeture de bureaux de poste et des réductions d'heures dans les années 1990, nous sommes optimistes que l'économie retentissante de la province aura des effets positifs sur nos collègues de la Saskatchewan.

 
 

 

Le 18 juillet 2008, la Cour suprême du Canada a rendu sa décision dans le cas d'un mineur du Nouveau-Brunswick qui a poursuit son employeur pour l'avoir forcé à prendre sa retraite à 65 ans. La Cour suprême a rejeté l'appel du travailleur à l'effet que ses droits de la personne avaient été violés, puisqu'il bénéficiait d'un régime de pension complet. Bien que le Nouveau-Brunswick, l'Alberta, Terre-Neuve et l'Île-du-Prince-Édouard soient des provinces qui interdisent toutes la retraite obligatoire des travailleurs, il existe des exceptions excluant les travailleurs qui bénéficient d'un régime de pension conçu avec un âge de retraite de 65 ans.